Des démographes, statisticiens, géographes et prospectivistes, chercheurs, universitaires ou experts, qui avaient établi ces dernières années des relations de travail sur les questions de population en Méditerranée, ont souhaité accroître leur coopération. Ainsi a pris corps l’idée de créer et développer un observatoire démographique de la Méditerranée situé à la Maison méditerranéenne des sciences de l'homme - MMSH (Aix-en-Provence), en collaboration avec l’Ined, avec le soutien de l'USR 3125 et, depuis 2011, de l'INSHS.

Appelé DemoMed, cet observatoire, dont les coordinateurs scientifiques et porteurs du programme de recherche sont Isabelle Blöss-Widmer (Université d'Aix-Marseille / UMR 6127 LAMES) à Aix-en-Provence, Alain Parant (Futuribles international / Ined) à Paris, et Sébastien Oliveau (Université d'Aix-Marseille / UMR 7300 ESPACE) fédère à ce jour différentes structures de pays riverains de la Méditerranée.

DemoMed vise à favoriser les rencontres scientifiques et les échanges entre disciplines au service de la valorisation et de la diffusion de la connaissance démographique en Méditerranée. Concrètement, l’observatoire organise de la veille démographique (sur les phénomènes démographiques et leurs tendances ; sur les dynamiques et les structures des populations ; sur le peuplement géographique et ses modalités), de la réflexion prospective (sur les futurs démographiques possibles ; sur les enjeux et les défis ; sur les options stratégiques et les marges de manœuvre), de la mutualisation méthodologique (élaboration d’indicateurs et définitions ; recueil et traitement des données ; simulation et élaboration de scénarios), de la diffusion de la connaissance (publications ; atlas interactif ; site web open access ; banque des données), des rencontres (colloques scientifiques pluridisciplinaires ; journées d’études professionnelles), de la formation et de la professionnalisation (accueil de stagiaires, doctorants et post-doctorants ; journées de formation).

En effet, à ce jour aucun observatoire ou laboratoire n’est dédié à l’étude des questions de populations en Méditerranée au sens large dans leurs dimensions spatiales et temporelles ; aucune banque de données spatialisées utile à l’étude des grands phénomènes démographiques en Méditerranée et permettant des approches infranationales n’existe de par le monde. D’une manière générale, les publications et travaux menés sur les questions de population en Méditerranée émanent de programmes individuels de chercheurs d’universités et d’instituts de recherches ou de programmes coordonnés ou impulsés par des organisations comme le Plan bleu, l’Ipemed, le Ciheam…

AMU CNRS MMSH
LAMES ESPACE