programmesDemoMed pub Photos partenaires synlocdyninter Bandeau-site-web

Les programmes de DemoMed

Ouvrages et publications

Suivre nos actualités.

Partenaires

Synergie locale et dynamiques internationales

Organisation de rencontres scientifiques

Penser le vieillissement en Méditerranée. Données, processus et liens sociaux

images/penser-le-vieillissement-en-mediterranee-donnees-processus-et-liens-sociaux

 

L’allongement de la durée de vie et le vieillissement de la population peuvent être considérés comme un « moteur » essentiel des changements en cours dans les pays méditerranéens. Les enjeux sociétaux du « problème du vieillissement » concernent à la fois l’équilibre des générations en présence et de leurs relations mutuelles, le rôle et le statut d’entraide des hommes et des femmes au sein de la parenté, ainsi que la répartition des engagements entre solidarités privées et politiques publiques, dans un contexte historique contemporain dominé par la référence quasi permanente à la situation de crise socio-économique des États-nations.

 

Face au vieillissement accéléré que connaissent les sociétés méditerranéennes, cet ouvrage permet de comprendre comment la transformation des modes de vie correspond aux politiques des âges de la vie mises en place par les différents pays, mais aussi aux traits culturels communs à ces derniers. Les analyses proposées invitent à penser le vieillissement à la fois comme une réalité statistique en construction, irréductible à la somme des monographies nationales, mais aussi comme un processus social qui interroge la place de chaque individu dans la société.

Les auteurs:

 

Thierry Blöss, professeur de sociologie à l’Université d’Aix-Marseille, LAMES UMR 7305 (AMU, CNRS), est spécialiste de la famille, du cycle de vie et des rapports sociaux de sexe.

 

Isabelle Blöss-Widmer, maître de conférences en démographie à l’Université d’Aix-Marseille, LAMES UMR 7305 (AMU, CNRS), est spécialiste du vieillissement de la population et des statistiques sociodémographiques en Méditerranée.

 

Ont contribué à cet ouvrage : Dionigi Albera, Elena Ambrosetti, Claudine Attias-Donfut, Patrice Bourdelais, Giambattista Cantisani, Cinzia Castagnaro, Fiorenza Deriu, Yoann Doignon, AnneMarie Guillemard, Maria Herica La Valle, Claude-Michel Loriaux, Thierry Paccoud, Serge Paugam, Manuel Ribeiro-Ferreira.